Vous avez le droit de savoir:

Publié le par valerie garcia

 

L'état financier de notre département:

les 5 circo

En tant que citoyens et contribuables, vous avez le droit de connaître la gestion financière réalisée par l'assemblée départementale.

 Je vous propose une comparaison entre deux départements voisins qui ont les mêmes caractéristiques :

 l’agriculture, tourisme, pêche, entreprises...

 

Année 2010                                                                          Cotes d’Armor             Morbihan            

Prélèvement fiscal (en E/habitant)                                                       344 E                   315 E

Dépenses de fonctionnement (en E/habitant)                                      757 E                    665 E

Dépenses d'investissement(en E/habitant)                                           206 E                   262 E

Charges salariales                                                                                   26 %                 22,20 %

Endettement (en E/habitant)                                                                 492 E                  328 E

Taux d'endettement                                                                                  60 %                   42 %

Dépenses pour les routes en E/km                                                      9 960 E             17 430 E

Investissement pour personnes âgées (en E/place)                             2 000 E             21 000 E

Dotation de l'Etat (en E/habitant)                                                           202 E                 201 E

Les recettes proviennent des subventions de l'Etat et de vos impôts départementaux en augmentation de 35 % en 10 ans.

 

Tous les indicateurs financiers sont dans le rouge.

l Le département continue de s'endetter : la dette financière coûte de plus en plus cher à chaque costarmoricain :

+ 73% en 10 ans (302 millions d'e au 01.01.2011 contre 174 millions d'e au 01.01.2001).

 

l Des compétences obligatoires sont frappées de coupes budgétaires importantes.

l La masse salariale ne cesse d'augmenter :

- Au conseil général des Côtes d'Armor : 3100 emplois pour 580 000 habitants en 2010 (987 emplois en 2000)

- Au conseil général du Morbihan : 2800 emplois pour 700 000 habitants

 

Le département des Côtes d'Armor est l'un des premiers départements agricoles et agro-alimentaires en France.

L'agriculture est à l'origine d'un emploi sur quatre dans le département. Pourtant le conseil général 22 consacre

moins de 1% de son budget à l'agriculture.

 

Pour l'action économique, le conseil général des Côtes d'Armor dépense seulement 20 e/habitant contre 47 e/ habitant dans le Morbihan.

.

Le département des Côtes d'Armor est le plus vieillissant de Bretagne. Il y manque plus de 2000 places d'accueil pour personnes âgées et plus de 500 pour les personnes handicapées.

 

 La solidarité est la première compétence obligatoire du département : malgré tout le budget de l’aide sociale n'est que de 427 e/habitant contre une moyenne nationale de 498 e.

 

 

 

Les conséquences de cette gestion

l Un manque d'attractivité pour les entreprises et les investisseurs.

l L'exode rural des jeunes en âge de travailler.

l Un réseau routier départemental en mauvais état au sud de la RN 12.

Commenter cet article