Un de mes Communiques non publié par la presse.

Publié le par Valérie GARCIA

COMMUNIQUE DE PRESSE DE VALERIE GARCIA


Guingamp, le 16 janvier 2012

   
Lorsque l’agence de notation Standard and Poors prend l’initiative de dégrader le fameux « AAA » de la France, M. Hollande et ses alliés n’ont pas de mots assez virulents pour stigmatiser une situation qui est loin d’être imputable au Chef de l’Etat et à la Majorité.
En revanche, on constate peu d’échos au fait que deux autres agences de notation importantes, Fitch la semaine dernière, et Moody’s aujourd’hui même, fassent le choix de maintenir la position stable de la France et son « AAA », en prenant en considération les décisions difficiles mais courageuses adoptées par le Gouvernement.

On a tout lieu de s’interroger sur le mode de fonctionnement à éclipse de la gauche !

Dans le même temps, les atermoiements de la même gauche sont légions ; ici même en Bretagne et dans notre circonscription où l’on constate que seule la question de leur petite cuisine électoraliste semble avoir un intérêt à leurs yeux.

Comme Conseillère régionale de Bretagne mais aussi comme candidate aux prochaines élections législatives pour la Majorité présidentielle, j’entends vos inquiétudes, et l’exaspération de ceux qui se sentent ignorés !
 Vous voulez  que vos élus soient au service de cette France silencieuse qui travaille, qui souhaite construire et préparer l’avenir.

Plus que jamais, je veux agir avec vous et pour vous !

Dans les prochaines semaines, je prendrai des initiatives pour vous écouter toujours davantage, en vous rencontrant, en organisant des rencontres avec les acteurs du monde socio-économique, agricole, avec les acteurs de l’économie solidaire également.

Je souhaite véritablement, à travers les campagnes qui vont dessiner le visage de notre Pays pour les cinq années à venir, que nous soyons tous impliqués.

Avec vous, dans cette circonscription, dans ce département, dans cette région, je veux que nous redonnions un sens à la Politique !


Publié dans Législatives 2012

Commenter cet article