Pourquoi à l' UMP nous disons Non à la légalisation du cannabis:

Publié le par valerie garcia

 

 

 

 

cannabis.jpg

Nous pensons que légaliser le cannabis, comme le proposent des députés PS, serait ure folie sur le plan de la santé publique. Il s'agirait d'une très grave erreur, et ce serait une faute !

D’abord, ce serait une erreur sur le plan de la santé publique, parce que le cannabis comporte les mêmes risques cancérigènes que le tabac, mais en plus il comporte des effets majeurs sur le cerveau. Il faut toujours garder à l'esprit que le THC est une substance psychoactive redoutable qui est capable de voire ses effets se prolonger pendant plusieurs jours.

A ce titre, il faut cesser de parler de drogue «douce» : une drogue est une drogue !

Et cela, tous les médecins, scientifiques et spécialistes de tous bords s'accordent à le reconnaitre ; il faut d'ailleurs noter qu'il y a un lien scientifiquement établi entre la santé mentale et la consommation de cannabis et que les conséquences directes de la consommation peuvent amener à la dépression, à des tentatives de suicide, à la rupture familiale ou avec la société, à l'échec scolaire ou professionnel, etc...

En outre, on ne peut passer sur le fait que la consommation de cannabis est une des causes reconnues établies d’accidentologie, de morts sur les routes.

Et puis il faut rappeler que la très grande majorité des consommateurs de drogues plus élaborées, comme l'héroïne ou le crack, on commencé par un " simple petit joint" et cherchent désespérément à se défaire de cette dépendance.

Enfin, troisième erreur, la légalisation serait une forme de renoncement, au motif que l'on n’arrive pas à maîtriser le trafic… Pour ce qui est des dealers, nous sommes convaincus que, le jour même, ils changeraient de deal et qu'ils étendraient leur talent à d’autres substances évidemment dangereuses.

Quant à la culture et à la distribution "contrôlée" du cannabis c'est véritablement une usine à gaz sur laquelle chacun s'accordera à dire qu'il s'agit d'une vaste plaisanterie destinée à faire croire que l'on serait capable de maîtriser un circuit que chaque consommateur cherchera, bien évidemment, à contourner.

A l'UMP, nous sommes responsables. Nous croyons à la place de l’interdit.

 

 

Publié dans UMP

Commenter cet article