Les fonds européens au service de la compétitivité des PME et de l’innovation

Publié le par Valérie GARCIA

 

L’Etat et les Régions ont tenu le 11 février à la Région Ile-de-France un «Séminaire sur le soutien à l’innovation et à la compétitivité des entreprises dans le cadre de la politique européenne de cohésion pour 2014-2020».


Ce séminaire d’une demi-journée en présence de la Commissaire européenne en charge de la politique régionale Mme Corina Cretu, de la Ministre du logement, de l’égalité des territoires et de la ruralité Sylvia Pinel, du secrétaire d’Etat aux Affaires EuropéennesHarlem Désir, du président de l’Association des Régions de France Alain Rousset, du Président de la Région Ile-De-France Jean-Paul Huchon ainsi que du Président de la Région Basse Normandie Laurent Beauvais, a permis des échanges fructueux sur les orientations et les modalités d’une bonne mise en oeuvre de la politique de cohésion dans ces domaines au cours des prochaines années.


Cette politique européenne s’articule étroitement avec les politiques nationales et régionales: l’innovation et la compétitivité des PME constituent ainsi les priorités d’intervention de la politique de cohésion en France puisque près de 40% du Fonds européen de développement régional (FEDER) attribué à la France y seront directement consacrés d’ici 2020.

La France mobilise également 20% du FEDER sur la transition énergétique, 12% sur les technologies de l’information et de la communication.


Par ailleurs, 10% des crédits du FEDER et du Fonds social européen (FSE) des programmes des Conseils régionaux sont consacrés au développement urbain intégré et durable. Ces projets contribueront au développement économique des territoires les plus fragiles, tout en prenant en compte leurs spécificités sociales et environnementales.


Toutes les autorités françaises sont entièrement mobilisées au service de ces objectifs, maintenant que l'ensemble des programmes FEDER ont été adoptés par la Commission européenne, et notamment les Régions, désormais autorités de gestion pour le FEDER et une partie du FSE.

Commenter cet article