J' ai participé ce jeudi à un colloque "bien veillir en Cotes d'Armor"

Publié le par valerie garcia

le-chat-les-vieux.jpg

 

 

Des interventions réalistes, optimistes et drôles de la part du Gérontologue et  sociologue Serge GUERIN : je vous conseille d'ailleurs de vous procurer un de ses livres , vous vous    offrirez un moment enrichissant ,encourageant en découvrant sa vision des seniors et de l’âge en général.

Vieillir : ce n’est pas une maladie, ce n’est pas contagieux,  côtoyer  un ancien ne nous fera pas attraper ses rides,  ses rhumatismes ou ralentir nos mouvements !!!


Attention à ces  idées toutes faites :


 Les vieux ne consomment pas assez, sont lents, sont malades, sont une charge pour la société ou pour leur famille, sont laids, sont radins ….stop!!!.

Il existe beaucoup de vieux en bonne sante qui courent, marchent, font du vélo, dansent  dans les bals le dimanches ,il y a beaucoup de beaux vieux.


 1) Sans les vieux, il n’y aurait pas toute cette dynamique associative en France,

 2) Ils sont 4 millions en France à donner en moyenne 6heures de leur temps par jour pour  venir en aide à un autre, ancien ou jeune, dans 10% des cas il ne s’agit pas d’un membre de la famille, ce peut être un voisin un ami, l’âge moyen des aidants est de 65ans, celui des aidés de 77ans.

3) Un vieux qui arrive dans une commune, c’est la création de 0,3 emplois.


  Réalisons  que nous sommes toujours le jeune de quelqu’ un.


 Notre âge, à nous d' en faire  ce que nous en voulons !


Un vieux dans une journée peut avoir plusieurs âges,  à 65 ans un homme, une femme  peuvent se remarier et être considérés  jeunes mariés, redevenir grand père en jouant avec ses petits enfants, puis aider un plus vieux et devenir un junior pour un senior, travailler dans une entreprise en être un maillon fort et  à 60 ans  ne  pas  etre considéré  vieux  mais  indispensable.

  Il existe plusieurs profils de vieux :


 Le senior traditionnel  qui  vit sa vie de vieux , sans oser, sans risquer, sans profiter...


 Le senior fragile  malade, dépendant, inactif….


 Le senior qui reste dans la vie active,


  Le senior  fringant, alerte qui voyage, fait du sport, consomme …..


Sous le  prétexte de leur âge ne les empêchons pas d' accomplir des gestes quotidiens :


_ Cessons  le «  non madame, à votre âge vous ne pouvez pas faire cela, soyez sage !!! »Et s’ils n’ont pas envie d être sage ! Libre à eux.


_Proposons un soutien et non un maintien à domicile pour ceux qui le souhaitent, mais veillons à préserver leur intimité, évitons qu’un tas d 'inconnu  défilent chez eux  car  le code ou la  clef ont été  largement  distribués, sachons être  plus discret.


 _Priorisons le bien être, écoutons les, ils sont toujours en mesure de nous dire d’ une façon ou d’ une autre ce qu’ils veulent, anticipons, parlons en avec eux.

 

 

Il faut leur organiser une vie en harmonie avec les autres, il faut réfléchir , trouver des solutions, ex : des vieux tous parqués  au premier étage d' une résidence envisageons un ascenseur et laissons les s’installer avec des plus jeunes ….


 Kaufmann disait «  l’institution c’est toujours carcéral malgré l’attention qui  y est portée»

 

Méfions nous, certains sont fait pour cela, d’autres pas ! D’ailleurs n’allons nous pas vers une désinstitutionalisation ?

vieux-de-la-vieille-60-06-g

 

 

 

Publié dans De vous à moi

Commenter cet article