Gaz et électricité : nos factures vont continuer de flamber

Publié le par Valérie GARCIA

 

 

L’énergie va nous coûter de plus en plus cher, il va falloir s’y faire. Selon le Sénat, notre facture d’électricité devrait s’alourdir de 50% d’ici 2020, à cause du coût croissant de l’entretien et du démantèlement du parc nucléaire, mais aussi du développement des énergies vertes

.

Ce n’est pas mieux côté gaz, dont les tarifs ont encore gonflé de 2% en juillet, puis de 2% supplémentaire début octobre

.

Pour éviter que les foyers modestes ne pâtissent trop de ces dérapages, le gouvernement a promis de mettre au point une «tarification progressive» du gaz, dont le texte de loi est actuellement examiné par le Parlement.


Le principe : au-delà d’une consommation de base, déterminée en fonction de la surface, de l’isolation et du nombre d’occupants de l’habitation, le kilowattheure serait facturé de plus en plus cher.

 

Mais le système est si complexe à mettre en œuvre que les experts doutent déjà qu’il voie le jour. Encore une usine à gaz, en somme !

Marie Charrel

La note du courant grimpera de 50% d’ici 2020

2011 : 875 euros par foyer
2016 : 1125 euros par foyer
2020 : 1307 euros par foyer

Source : Sénat, CRE


Notre facture d'électricité est la plus élevée d'Europe :

Electricite

 

 

Notre gaz l’un des plus onéreux d’Europe

Prix moyen du gaz domestique pour 100 kWh au 2ème semestre 2011


Italie : 8,8 euros
France : 6,5 euros
Union européenne : 6,4 euros
Allemagne : 6,4 euros
Espagne : 5,4 euros
Pologne : 5 euros

 

Source : GDF Suez, Sénat

 


Décomposition du prix de vente gaz en mars 2012 :

Gaz naturel : 48%
Distribution : 18%
TVA : 15%
Commercialisation : 9%
Transport : 5%
Stockage : 4%
Contribution tarifaire d’acheminement : 1%

 

 

 

 

 

 



 


 

Commenter cet article